Les 10 « must have » du Consultant Digital

skills

Pour conduire une mission de conseil, il est nécessaire de combiner une expertise métier et des aptitudes spécifiques. L’adaptation aux évolutions techniques, technologiques et comportementales s’avère incontournable pour fournir une prestation de conseil de qualité. Quelles sont alors les « must have » pour tout Consultant digital?

Les compétences liées au digital

Must have n°1 : Stratégie d’entreprise. La stratégie digitale découle de la stratégie globale de l’entreprise. Un consultant digital doit saisir rapidement les enjeux qui s’opèrent (marché, concurrence, usages) afin de se mettre en position d’exécuter les manœuvres stratégiques au sein de la stratégie digitale. Internet est un territoire de jeu où les phases de tests sont très brèves et où l’on peut valider un concept ou une idée en quelques semaines seulement !

Must have n°2 : Marketing web. Le succès d’un site e-commerce et d’un site internet en général dépend de l’importance et de la qualité de son trafic. L’analyse de l’audience nécessitent une étude analytique. L’analyse des données sera aussi quantitative que qualitative et produira des indicateurs clés, qui permettront de prendre des décisions visant à augmenter les conversions.

Must have n°3 : Développement web et SAAS.
Une technologie de développement ne fournit pas de fonctionnalité natives et pourtant, elle conditionne bien des aspects de votre projet. Le choix va être structurant à plus d’un titre (budget, contraintes techniques, …) et doit être murement réfléchis. En tant que contact entre le client et l’agence, le consultant amène son expertise pour traduire avec précision les besoins de l’entreprise, en spécifications techniques compréhensibles.

Must have n°4 : Développement mobile. L’utilisation des smartphones et des tablettes est de plus en plus ancrée dans le mode de vie des consommateurs. Les applications mobiles ont de beaux jours devant elles. Au même titre que le développement web, la connaissance des différents frameworks de développement mobile et plugin associés permet d’engager le meilleur choix technologique possible.

Must have n°5 : Spécialiste du Big Data. Les bases de données des entreprises ne cessent de s’accroitre et les outils informatiques se renouvèlent constamment. Le recours à un prestataire externe est souvent la meilleure solution pour gérer les informations et exploiter les données.

Les compétences liées à l’individu

Must have n°6 : Esprit d’analyse. Les problématiques au sein d’une organisation proviennent de la combinaison de plusieurs facteurs complexes. Une vision superficielle de la situation ne permet pas d’élaborer une proposition pertinente. Le consultant doit faire une analyse poussée avant d’émettre un plan d’action.

Must have n°7 : Gestionnaire de projet. Chaque mission de conseil constitue un projet à piloter. Il y a donc un ou plusieurs objectifs à atteindre en suivant un planning bien défini. Des indicateurs de suivi sont élaborés pour mesurer sa performance. L’expertise en conduite de projet reste incontournable. Il doit miser en avant cette «relation client» dans laquelle règne la confiance.

Must have n°8 : Capacité d’écoute et pédagogue. L’objectif du consultant est d’exécuter la mission qui lui a été confié. Il doit privilégier l’écoute dès le premier contact avec son client et tout au long de son mandat. Il s’agit de comprendre les messages véhiculés dans les termes de référence et d’éviter les litiges. Le changement peut être source d’incertitude et de réticence. Le consultant devra aussi être pédagogue pour maximiser ses chances de réussir dans la mise en œuvre effective de ces nouvelles mesures.

Must have n°9 : Collaboratif et flexible. L’analyse des contraintes et l’identification des solutions doivent prendre en compte l’environnement. La collaboration avec les équipes métiers permet de trouver la meilleure alternative performante et réalisable pour l’organisation. Les entreprises aiment travailler avec des consultants qui peuvent être joignables à tout moment. La réactivité est une compétence de première nécessité.

Must have n°10 : Expertise mise à jour. Les technologies numériques ne cessent d’évoluer rapidement, surtout en informatique. Pour répondre aux besoins des entreprises, le consultant doit mettre à jour ses compétences et suivre les dernières actualités du digital en s’informant sur les nouvelles tendances et en se formant sur les nouveaux outils.

Entre manager, tech et marketeur

Le métier de consultant digital mobilise effectivement de nombreuses compétences car il faut une vision globale pour émettre des recommandations stratégiques pertinentes, innovantes tout en mobilisant l’ensemble des parties prenantes qui permettra une mise en œuvre sans faille du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *