Comment réussir l’onboarding de vos utilisateurs mobile?

Onboarding-réussi

L’onboarding efficace pour votre application

Étape clé pour inciter de nouveaux utilisateurs à adopter et recourir fréquemment à votre application, l’onboarding mobile doit être bien pensé pour remplir sa mission. Sachant que plus de 20% des personnes qui téléchargent une application n’en font usage qu’une seule fois, il est donc utile de soigner la phase « onboarding » pour fidéliser vos nouveaux utilisateurs. Zoom sur quelques techniques pour y parvenir !

Faciliter au maximum l’expérience utilisateur

L’onboarding sur votre application mobile doit rimer avec simplicité et efficacité. À défaut, un nouvel utilisateur risque d’être vite lassé : il pourra alors ne pas finaliser son inscription voire désinstaller cette application. Mieux vaut opter pour l’onboarding « benefits oriented » en faisant comprendre aussi vite que possible la valeur ajoutée de votre application au nouvel utilisateur. D’après un sondage récent réalisé par clutch.co auprès de personnes ayant téléchargé une application, 44% d’entre elles l’auraient fait pour « se divertir ». La proposition de valeur, à savoir ce que votre application peut offrir à ses utilisateurs en termes de possibilités, est donc à mettre en avant dès le départ et avec clarté ! Le message transmis doit être chaleureux, simple et rapide. Il faut qu’il s’adresse au bon sens de l’utilisateur. Optez donc pour une interface intuitive. Pour capter l’attention d’un nouvel utilisateur, n’employez pas plus de dix mots par slide si vous choisissez ce format. Soyez direct, en particulier sur l’écran d’accueil : l’utilisateur n’y passera pas plus d’une minute.

Informer l’utilisateur sur les fonctionnalités

Cette approche dite « function oriented » met plutôt l’accent sur l’utilisation concrète de l’application. Là aussi, la simplicité est de mise. Il est judicieux de mettre en exergue une seule fonctionnalité, la principale de votre application. Dans le cas de Shazam par exemple, c’est la possibilité de reconnaître un air (soit la fonctionnalité phare de l’application) qui est accessible au moyen du bouton très caractéristique. Les fonctionnalités secondaires de Shazam sont évoquées ultérieurement, sans nuire à l’onboarding de cette application. C’est en navigant progressivement après une première impression positive que l’utilisateur va apprendre à explorer l’interface de l’application. La complexité et la confusion créent l’effet inverse et découragent les nouveaux utilisateurs. La clé du succès consiste plutôt à proposer une expérience fluide. Le nouvel utilisateur doit se sentir bienvenu sur l’application et chaque action qu’il y accomplit doit être reconnue afin de lui inspirer confiance. C’est essentiel pour qu’il se décide à s’inscrire, à fournir des données de profil qui vous seront utiles pour lui proposer des contenus « sur mesure ».

Personnaliser les contenus proposés

Les utilisateurs d’applications privilégient les expériences conformes à leurs goûts et à leurs sujets de prédilection. Il est donc préférable de favoriser une offre adaptée à vos utilisateurs. À cet effet, il s’avère utile de collecter des données de profil afin de fournir un contenu et des notifications « ad hoc ». L’onboarding sur votre application mobile peut aussi inciter les utilisateurs à personnaliser leur propre expérience. Une application qui présente à ses nouveaux utilisateurs l’activité de personnes précédemment inscrites encourage les premiers à en exploiter les possibilités. C’est le choix qu’a fait Tumblr. Cette application qui permet à ses utilisateurs de poster des textes, des photos ou autres fichiers expose sa valeur au moment où un nouvel usager crée son profil : les images déjà postées auparavant sont affichées sur l’interface. Avec Podebean, une application qui vous propose des podcasts susceptibles de vous plaire après vous avoir questionné sur vos centres d’intérêt, la méthode de la personnalisation des contenus fonctionne aussi. Pour autant, Podbean ne réclame pas beaucoup de renseignements aux nouveaux utilisateurs : il ne s’agit pas de les faire fuir !

Une inscription qui inspire confiance

Cette phase est donc utile pour collecter des informations sur vos nouveaux utilisateurs et ces données contribuent à mieux cibler leurs préférences. Il n’est par conséquent pas forcément judicieux d’éluder cette étape ou de la retarder par peur de décourager de nouveaux utilisateurs potentiels. Il suffit de rendre l’inscription simple et rapide pour contourner cette difficulté. Une connexion par un réseau social tel que Facebook est souhaitable mais en laissant la possibilité au nouvel utilisateur de s’inscrire de manière « classique », avec son adresse mail. Pour gagner en clarté, ne demandez pas trop d’informations aux personnes qui veulent s’inscrire : les formulaires trop longs à remplir sont dissuasifs. Un seul écran est amplement suffisant pour collecter les renseignements nécessaires. L’application Molotov, qui donne accès à des chaînes de télévision, met en pratique cette sobriété dans sa procédure d’inscription. Vous pouvez également proposer aux nouveaux utilisateurs d’essayer votre application sans s’inscrire sur le champ. Ils ont ainsi la possibilité de s’y habituer, ils s’inscriront volontiers plus tard.

L’essai gratuit : un effet garanti !

En rendant interactif l’onboarding de votre application mobile, vous en augmentez considérablement l’attractivité. Incitez chaque nouvel utilisateur à agir sans délai, gratuitement ! L’application d’apprentissage de langues étrangères Babbel encourage ses nouveaux utilisateurs à « commencer » via son bouton bien évident. Grâce à cette première leçon sans frais et très facilement accessible, Babbel fidélise régulièrement des usagers convaincus de l’utilité de cette application. Les fonctionnalités de votre propre application mobile seront elles aussi plus convaincantes si vous donnez l’occasion à vos futurs utilisateurs de les essayer au préalable. Cette interaction est plus probante qu’une simple annonce des possibilités par votre application. Une fois ces bénéfices constatés par une réelle prise en main, les nouveaux utilisateurs passent plus volontiers par l’étape « création d’un compte ». Pour ce faire, il faut bien sûr soigner la forme et l’adapter à votre cible. Vous pouvez par exemple prévoir un petit tutoriel contextuel afin d’accompagner le nouvel utilisateur lors de sa première navigation. Une vidéo plutôt brève convient aussi.

L’onboarding est un premier pas crucial qui doit persuader vos potentiels nouveaux utilisateurs que votre application leur sera utile. Il faut pour cela rendre leur interaction avec votre application simple et conviviale. Les fonctionnalités de celle-ci doivent être mises en évidence, en particulier la possibilité « phare » de l’application. Des contenus sur mesure, personnalisés, atteindront mieux la cible d’utilisateurs que vous souhaitez fidéliser. Cependant, les données personnelles que vous réclamez à vos utilisateurs seront concises et condensées, faute de quoi vous risquez de les détourner de votre application. Un essai gratuit est un bon moyen de mettre votre appli en valeur auprès des nouveaux utilisateurs, efficacité assurée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *